12/08/2007

Contre Airbus

En 2003, Airbus a renversé la domination de plusieurs décennies de Boeing sur le marché de l'aviation civile, en vendant pour la première fois plus d'avions que son concurrent direct.

Les experts industriels reconnaissent désormais à sa gamme de produits une qualité technologique et d'innovation supérieure à celle de son concurrent américain, dont certains modèles sont aujourd'hui dépassés. À titre d'exemple, le Boeing 737 utilise encore des composants conçus dans les années 50.

Boeing a commencé à contre-attaquer avec son 787, dont les premières livraisons pourraient avoir lieu dès 2008 mais aussi grâce aux versions évoluées de ses Boeing 777 qui dominent le marché des gros porteurs et aux commandes soutenues de 737 par les compagnies "low-cost" en 2005.

Le 30 mai 2007, Airbus et la compagnie Qatar Airways ont signé la commande de 80 Airbus A350 pour une valeur de 16 milliards de dollards et le 5 décembre 2005, Airbus et China Aviation Supplies Import & Export Group (CASGC) ont signé un accord pour l'achat de 150 Airbus A320 pour une valeur d'environ huit milliards d'euros. Ce sont les deux plus importantes commandes jamais reçues par Airbus. Les 150 appareils (A319/A320/A321) de CASGC sont destinés à six compagnies : Air China, China Eastern Airlines, China Southern Airlines, Sichuan Airlines, Shenzhen Airlines et Hainan Airlines.

La guerre Airbus contre Boeing

Airbus ou Boeing ? Les deux sociétés d’aviation civile se disputent la place de leader du marché en rivalisant d’innovations, d’exploits et de coups marketing. Pour l’année 2005 encore, c’est Airbus qui l’emporte, mais après ?

Le combat des titans

En mai 2004, Airbus présentait son nouvel A380, le plus gros porteur jamais construit au monde. Grâce à cette innovation, et à sa présentation au Salon aéronautique du Bourget, Airbus prenait la place de leader sur le marché de l'aviation civile, devant Boeing qui la détenait depuis 30 ans ! En réponse, l'Américain a annoncé le 15 novembre le lancement de son nouveau 747 "Advanced", le modèle phare de la marque en version améliorée et allongée. Un combat de titans, dont Airbus sort pour l'instant vainqueur avec déjà 159 commandes pour son avion géant, alors qu'il ne sera prêt qu'en 2006.

 

 Boeing 747 "Advanced"Airbus A380
Prix en millions de dollarsenviron 300entre 263 et 286
Nombre de commandes18 fermes159 fermes
Nombre de places450555 à 840
Capacité de la version cargo140 tonnes150 tonnes
Le plus coûts d'exploitation 22% moins cher sur un vol que pour l'A380 peut transporter 40% de passagers en plus que le 747 "Advanced"
A savoir ne nécessite pas qu'on modifie les infrastructures des aéroports nécessite des aménagements dans certains aéroports, à cause de sa taille
Date de disponibilité20082006
Source : AFP - 15/11/2005

Les coups marketing
Airbus et Boeing ne rivalisent pas seulement sur le terrain des records d'innovation, mais aussi des exploits marketing. Le 10 novembre, Boeing battait en effet le record du monde du plus long vol sans escale, réalisé avec son 777-200 LR Worldliner, et reliant Hong-Kong à Londres en 23 heures et plus de 20 000 km. Pour riposter, le lendemain, l'A380 faisait son premier atterrissage en Asie, en tant que plus gros avion de ligne du monde. Airbus a d'ailleurs obtenu le marché de Singapore Airlines, et vole aujourd'hui aux couleurs de la compagnie asiatique.

La guerre des petits porteurs

Les deux sociétés s'affrontent aussi sur le segment des petits porteurs. Boeing développe en effet une politique toute autre que celle d'Airbus. Pour l'Américain, l'avenir de l'aviation réside dans les avions de petites tailles, capables d'aller très loin, sans escale. La firme a donc décidé de lancer en 2006 le 777-200 LR, un appareil de 300 places ayant une très grande autonomie, et le 787 "Dreamliner", nouveau long courrier de la marque, qui compte seulement 250 places. Airbus n'a pas l'intention pour autant d'abandonner sa place de leader sur les petits porteurs : l'avionneur a lancé son nouvel A350, sans même attendre les subventions, et espère 200 commandes d'ici la fin 2005.

C'est sur ce segment que l'Américain est passé loin devant Airbus sur le marché chinois, suite à la visite du président Bush en novembre. Boeing détient désormais 60% du marché, contre seulement 28% pour Airbus. La firme de Chicago semble donc en bonne voie pour récupérer sa place de leader.

 Boeing 787 DreamlinerAirbus A350
Commandes fermes19425
Intentions de commandes99143
Nombre de places250250 à 300 selon la version
Le plus très grande autonomie permet de fortes économies d'énergie, notamment au niveau du pétrole
Date de disponibilité20082010
Source : AFP - 12/11/2005

Les deux compagnies n'ont pas fini de nous surprendre avec leurs performances et leurs nouveautés. Le bilan de l'année 2005 fait sortir Airbus vainqueur du combat, avec 360 appareils livrés, contre seulement 290 pour Boeing. Mais la firme américaine n'a pas dit son dernier mot, et la lutte va durer encore longtemps. Principal enjeu stratégique pour les années à venir : le marché asiatique. En effet, Boeing prévoit que la demande en avions commerciaux de la région Asie-Pacifique atteindra 700 milliards de dollars sur les 20 prochaines années, soit le tiers de la demande mondiale...

En savoir plus

» Airbus.com
» Boeing.com

00:31 Écrit par Analyste Air-Start dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.